Le label « Ville Eco-propre »

Malgré la crise sanitaire, de nombreuses collectivités adhérentes de l’AVPU se sont inscrites dans la dynamique du label « Ville Eco-propre ». Ce label récompense les collectivités qui s’engagent à améliorer durablement la propreté de leurs espaces publics.

En 2020, une ville obtient la 4e étoile du label « Ville Eco-propre ». Huit villes obtiennent la 3e étoile, cinq obtiennent la 2e étoile et vingt-deux la 1ère

En 2020, 90 collectivités bénéficient du label Ville « Eco-propre », soit une progression de 27% par rapport à l’année 2019. Ce label récompense les collectivités qui s’engagent dans des plans d’action à moyen terme pour améliorer DURABLEMENT la propreté de leurs espaces publics.

Par durablement, il faut entendre que le label valorise, au fil de ses différentes étoiles (5 au total), les moyens mis en œuvre pour diminuer la salissure (équipements, communication, médiation, sensibilisation, coercition, etc.) obtenue par une amélioration durable des comportements des usagers sur l’espace public.

Les 5 étoiles du label

Le label « Ville Eco-propre » créé en 2016 est constitué de 5 étoiles :

  • 1ère étoile : s’évaluer et se faire analyser

Les villes obtiennent la première étoile en mettant en œuvre la méthodologie d’évaluation de l’AVPU : Les Indicateurs Objectifs de Propreté (IOP) pour identifier leurs points forts et leurs points faibles au regard des moyennes enregistrées par l’ensemble des collectivités.

Par cette démarche d’évaluation et d’acceptation d’une analyse critique, les villes labellisées participent à la création d’un référentiel national qui permet à chaque ville de savoir comment elle se situe par rapport à une moyenne nationale.

  • 2e étoile : réagir avec un plan d’action

La deuxième étoile récompense les collectivités ayant déjà obtenu la première étoile et qui mettent en œuvre des plans d’action au regard de l’analyse des évaluations de l’année précédente.

  • 3e étoile : inscrire ses actions dans une logique de développement durable

La troisième étoile valorise les collectivités qui s’inscrivent dans une logique de développement durable dans un ou plusieurs domaines liés au nettoiement.

  • 4e étoile : développer l’implication citoyenne

La quatrième étoile incite les collectivités à associer les habitants aux actions de propreté urbaine.

La 5e étoile nécessitera de présenter un dossier complet sur les actions engagées par la collectivité démontrant qu’elle a investi toutes les thématiques de la propreté urbaine et que les réponses apportées ont permis d’améliorer durablement la situation. Les conditions sanitaires de l’année 2020 n’ont pas permis de finaliser les conditions d’obtention de la 5e étoile qui ne sera pas remise cette année.

Liste des nouveaux labels attribués en 2020 :

Les collectivités labellisées 1ère étoile en 2020 :

  • Béthune
  • Cahors
  • Cannes
  • Etterbeek
  • Forbach
  • Fresnes
  • Grenoble
  • Jette
  • Luxembourg
  • Mont-Saint-Aignan
  • Montivilliers
  • Mulhouse
  • Orchies
  • Pont-Saint-Esprit
  • Raismes
  • Saint-Maurice
  • Saint-Pierre les Elbeuf
  • Sanary-sur-Mer
  • Schaerbeek
  • Tours
  • Troyes

Les collectivités labellisées 2e étoile en 2020 :

  • Bayonne
  • Champigny-sur-Marne
  • Gravelines
  • Nîmes
  • Rouen

Les collectivités labellisées 3e étoile en 2020 :

  • Blois
  • Châteauroux
  • Châtellerault
  • Dreux
  • Montigny-lès-Metz
  • Pau
  • Perpignan
  • Villefranche-sur-Saône

Les collectivités labellisées 4e étoile en 2020 :

  • Caen