Observatoire de la propreté 2013

De nombreux adhérents de l’AVPU ont mis en œuvre en 2013 les Indicateurs Objectifs de Propreté (IOP) permettant d’évaluer la propreté d’un échantillon de leurs espaces publics.

La consolidation de ces données est réalisée par l’AVPU et une analyse est communiquée à chaque ville adhérente. Tous ces résultats restent confidentiels et seules les données consolidées peuvent être communiquées plus largement.

Le niveau moyen de l’IMS (indicateur moyen de salissure) est resté relativement stable au cours de l’année. Le premier trimestre avait enregistré de bons résultats qui se sont dégradés au deuxième et à nouveau au quatrième trimestre.

Ecart IMS par rapport à la moyenne

Les secteurs les plus salis sont les secteurs « pavillonnaires », « collectifs » et « écoles ». Le secteur « mairie » enregistre comme au cours de l’année 2012, le meilleur niveau de propreté.

Disparité des niveaux de salissure selon le type de secteur

Les salissures les plus courantes restent très largement les papiers et emballages qui représentent 37 % du niveau de salissure. Les mégots et les déjections canines sont les autres salissures qui concourent à la non-propreté des villes.

part des différentes salissures

A partir de 2014, la grille d’évaluation des IOP évolue et distingue les papiers et emballages alimentaires des autres papiers. D’autre part, la notion d’herbes disparaît de la grille, considérant que des herbes non contrôlées peuvent « attirer » des salissures mais ne constituent pas une salissure. Les déchets organiques font également leur apparition.

AVPU - 5 passage Delessert 75010 Paris - Tél. : 09 51 72 63 22 - contact@avpu.fr